IJAHE is a peer-reviewed journal aiming to advance knowledge, promote research, and provide a forum for policy analysis on higher education issues in the African continent.

News

The Globethics.net library contains articles of International Journal of African Higher Education as of vol. 1(2014) to current.

Recent Submissions

  • Negotiating the Ethical Conduct of Educational Research in an Institutional Review Board Space: Perspectives from a University in Ethiopia

    Alemu, Ashenafi (International Network for Higher Education in Africa, 2019-02-26)
    Some international researchers assume that there is a lack of ethical review of research in many countries of the Global South. However, numerous African countries have recently introduced local and national research ethics guidelines. This article unpacks how ethical reviews of research in education are negotiated in a higher education institution in Ethiopia. It employs a critical analytical lens to challenge some of the assumptions of Beaty’s (2010) Institutional Review Board (IRB) stakeholder model. The article begins with a discussion of the limitations inherent in the IRB model. Critical analyses of institutional documents and non-confidential, off-the-shelf IRB minutes are also conducted. The analysis shows that researchers within the medical and health sciences disciplines have well established organizational engagement when it comes to handling issues related to research ethics. However, the limited representation of the educational and social and behavioral science disciplines remains a challenge. Furthermore, ethical issues in conducting educational research are hardly addressed in the national guidelines for granting research ethics approval. This results in further marginalisation of the contributions of educational research to knowledge production. Certains chercheurs internationaux présument un manque de suivi éthique de la recherche dans plusieurs pays du Sud. Cependant, de nombreux pays d’Afrique ont récemment mis en place des recommandations au niveau local et national en ce qui concerne l’éthique de la recherche. Le présent article analyse comment le suivi éthique de la recherche en sciences de l’éducation est mené dans un établissement d’enseignement supérieur en Ethiopie. Adoptant un point de vue analytique critique, il remet en question certains présupposés du modèle de l’Institutional Review Board (IRB – comité d’éthique de la recherche) de Beaty (2010) basé sur la théorie des parties prenantes. L’article commence par considérer les limites du modèle de l’Institutional Review Board. Des analyses critiques sont également menées à partir de documents institutionnels et de comptes-rendus disponibles et non confidentiels de réunions de l’Institutional Review Board. Cette recherche démontre que les chercheurs en médecine et sciences de la santé ont des positions clairement établies et propres aux organismes auxquels ils appartiennent, qui leur permettent de faire face aux questions d’éthique de la recherche. Cependant, la sous-représentation des sciences de l’éducation, des sciences sociales et des sciences comportementales demeure problématique. De plus, les questions éthiques qui se posent dans la recherche en sciences de l’éducation sont à peine abordées dans les directives nationales qui permettent d’obtenir l’approbation du comité d’éthique de la recherche. Cela a pour conséquence d’éloigner un peu plus les contributions de la recherche en sciences de l’éducation de la production du savoir.
  • Continuing Professional Development for Lecturers at the National University of Lesotho: Milestones and Challenges

    Tlali, Tebello (International Network for Higher Education in Africa, 2019-02-26)
    This article appraises efforts by the National University of Lesotho (NUL) to provide continuing professional development for lecturers. The findings of a previous study suggested that the majority of lecturers at this university were not trained as teachers and that this could negatively impact on their teaching. The establishment of a staff academic development center was long overdue. In April 2014, the university established the Centre for Teaching and Learning (CTL). Drawing on a constructivist perspective, a qualitative approach was adopted to explore the current situation. The findings indicate that efforts to roll out continuing professional development for lecturers have not borne any significant results. The problem is exacerbated by a lack of support from the university community as well as lecturers’ poor attendance at the staff academic development workshops hosted by the CTL. It is thus recommended that management put mechanisms in place to support the center and ensure compulsory staff participation.  Cet article vise à évaluer les moyens mis en place par l’Université Nationale du Lesotho (National University of Lesotho ou NUL) pour offrir une formation professionnelle continue aux Maîtres de conférence. Une précédente recherche a démontré que la majorité des Maîtres de conférence de cette université ne recevait pas de formation en tant qu’enseignants, ce qui pouvait avoir un impact négatif sur leur activité d’enseignement. Il était donc grand temps de créer un centre de formation pour le personnel universitaire. En avril 2014, l’université a inauguré un Centre d’Enseignement et d’Apprentissage (Centre for Teaching and Learning ou CTL). A partir d’un point de vue constructiviste, la situation actuelle a été examinée selon une approche qualitative. Les résultats de cette recherche indiquent que les moyens mis en place pour proposer aux Maîtres de conférence une formation professionnelle continue n’ont pas été concluants. Le problème est accentué par un manque de soutien de la part de la communauté universitaire et par les absences répétées des Maîtres de conférence aux ateliers de formation organisés par le CTL pour le personnel universitaire. Il serait pertinent que la direction mette en place des mécanismes permettant de soutenir le Centre et de rendre la participation du personnel obligatoire.
  • Culture, Actors, and Resources Surrounding Undergraduate Bioethics Education in Sub-Saharan Africa

    Bruce, Elizabeth R. (International Network for Higher Education in Africa, 2019-02-26)
    Scientisation is a growing trend as individuals worldwide harness scientific tools and knowledge to solve problems. This phenomenon is evident in biomedical research, which has increased across sub-Saharan Africa, and when encountering bioethical issues arising during the course of such research. This research synthesis considers how the constructs of culture, actors, and resources in the region shape undergraduate bioethics education. Using a lens of sociological neo-institutionalism, taken-for-granted bioethical scripts, like informed consent and medical confidentiality, are evident in this education; however, actual implementation demonstrates the way they are often adapted and contextualized with implications for students and instructors, and ultimately patients and research participants. The education considered is that for undergraduates in health sciences and medicine because they are prominent actors in research and clinical practice across the region. In considering insights from this literature, the aim is to positively impact health across sub-Saharan Africa.  Le phénomène de scientifisation est de plus en plus répandu : partout dans le monde, les individus s’emparent des outils et connaissances scientifiques pour résoudre des problèmes. C’est particulièrement visible dans le domaine de la recherche biomédicale, qui se développe dans toute l’Afrique subsaharienne, et lorsqu’on considère les questions bioéthiques qui se posent au cours desdites recherches. La présente recherche explore la façon dont les concepts de culture, d’acteurs et de ressources dans la région influencent l’enseignement de la bioéthique durant le premier cycle universitaire. A travers le prisme d’un néo-institutionnalisme sociologique, on constate que les écrits fondateurs de la bioéthique, tels que le consentement éclairé et le secret médical, sont des composantes évidentes de cet enseignement. Cependant, leur mise en oeuvre sur le terrain révèle que ces principes sont souvent adaptés et contextualisés, ce qui a des conséquences pour les étudiants, les formateurs et à terme les patients et les personnes qui participent aux recherches. Cet article se concentre sur l’enseignement du premier cycle universitaire dans les domaines des sciences de la santé et de la médecine, qui sont des acteurs incontournables de la recherche et de la pratique clinique dans la région. En prenant en compte les apports de la littérature, l’objet de cette recherche est d’avoir un impact positif sur le secteur de la santé en Afrique subsaharienne.
  • Shared Governance in Public Universities in Uganda: Current Concerns and Directions for Reform

    Nabaho, Lazarus (International Network for Higher Education in Africa, 2019-02-26)
    This article focuses on Makerere University and Kyambogo University to highlight stakeholders’ concerns pertaining to the shared governance framework for public universities in Uganda. It is anchored in the interpretive lens and the data was derived from three state-sponsored reports on the two public universities. The secondary data were analyzed using content analysis. The findings demonstrate that the size, composition, authority, and effectiveness of the university council and the senate and the mode through which leaders assume office, are the salient governance concerns in the two universities. The results further show that, stakeholders’ concerns regarding the current shared governance framework for public universities relate to the substance of the framework rather than its form or the framework itself. This suggests that the governance framework comprising the university council, the university senate and the administration is fit for purpose and in sync with the nature of the academy. Arguably, these governance organs (and the nature of their work) set a university apart from other organisations. Finally, without being prescriptive, the article sketches options for reform.Le présent article se concentre sur l’Université de Makerere et l’Université de Kyambogo pour mettre en lumière l’inquiétude des parties prenantes au sujet du modèle de gouvernance partagée dans les universités publiques en Ouganda. Il adopte un point de vue interprétativiste et s’appuie sur des données issues de trois rapports commandités par l’Etat sur ces deux universités publiques. Les données secondaires ont été traitées par une analyse de contenu. Les résultats démontrent que la taille, la composition, l’autorité et l’efficacité du conseil universitaire et du sénat de l’université, et la façon dont les dirigeants exercent leurs fonctions sont les principaux sujets d’inquiétude en ce qui concerne la gouvernance de ces deux universités. Les résultats démontrent également que les inquiétudes des parties prenantes au sujet du modèle actuel de gouvernance partagée des universités publiques porte sur le contenu de ce modèle, plus que sur sa forme ou sur le modèle lui-même. Cela montre que le modèle de gouvernance qui comprend le conseil universitaire, le sénat de l’université et l’administration répond aux attentes et est en cohérence avec l’environnement académique.On peut considérer que ces organes de gouvernance (et la nature de leur travail) différencient l’université d’autres types d’organisations. Enfin, sans aucune intention normative, cet article ébauche des possibilités de réforme.
  • Graduate Unemployment in Ethiopia: the ‘Red Flag’ and Its Implications

    Reda, Nigusse Weldemariam; Gebre-Eyesus, Mulugeta Tsegai (International Network for Higher Education in Africa, 2019-02-26)
    The Ethiopian higher education sector has experienced a remarkable expansion in the past two decades. However, the accompanying trend of growing graduate unemployment appears to have been overlooked. This article examines graduate unemployment in Ethiopia using secondary data extracted from surveys conducted by the country’s Central Statistics Agency. While these statistics indicate that overall unemployment has decreased in Ethiopia, the percentage of graduate unemployment relative to total unemployment has increased. Moreover, unemployment among female graduates as compared to unemployed females is rising. It is thus timely for Ethiopia to undertake higher education reform aimed at aligning the expansion of the sector with market demand. Le secteur de l’enseignement supérieur en Ethiopie connaît un développement remarquable depuis deux décennies. Cela va cependant de pair avec un phénomène croissant de chômage chez les étudiants diplômés qui semble avoir été largement négligé. Cet article étudie le chômage chez les étudiants diplômés en Ethiopie, à partir de données secondaires qui proviennent d’enquêtes réalisées par l’Agence Centrale de Statistique (Central Statistics Agency) d’Ethiopie. Ces statistiques indiquent que, bien que le taux de chômage en Ethiopie ait baissé de façon globale, le pourcentage d’étudiants diplômés au chômage par rapport au nombre total de chômeurs a augmenté. De plus, le chômage chez les femmes diplômées connaît une augmentation par rapport au chômage chez les femmes de façon générale.
  • Private Higher Education in Africa: Old Realities and Emerging Trends

    Tamrat, Wondwosen (International Network for Higher Education in Africa, 2018-01-16)
    The growth of private higher education in Africa has been driven by factors such as burgeoning demand that could not be met by the public sector and policy influences as Structural Adjustment Programmes that promoted privatisation in the 1980s and beyond. In the past three decades, the continent’s private higher education institutions have exhibited different growth trajectories. Variations are also evident in their policies and the quality of their offerings. However, the variation and incremental growth of this sector is not adequately captured in the extant literature. This article investigates Africa’s private higher education sector based on past and emerging realities and argues that the sector exhibits nuances that have not received sufcient attention due to excessive stereotyping of PHE in Africa and elsewhere. Understanding these differences, which are sometimes described as ‘exceptions’, is a prerequisite for developing a comprehensive conceptualisation of current tapestries and future trends. The article begins by examining the major features of global private higher education and proceeds to Africa with its major focus on emerging trends within the continent. Des facteurs comme la demande croissante qui ne pouvait être absorbée par le secteur public et les influences politiques des Programmes d’Ajustement Structurel qui ont promu la privatisation pendant les années 80 et après sont à l’origine de la croissance de l’enseignement supérieur privé en Afrique. Pendant les trois dernières décennies, les institutions privées d’enseignement supérieur ont présenté différentes trajectoires de croissance. Des différences sont aussi observables quant à leurs politiques et à la qualité de leur offre. Cependant, la variété et la croissance progressive de ce secteur ne sont pas correctement reflétées dans la littérature existante. Cet article examine le secteur de l’enseignement supérieur privé en Afrique à partir de réalités anciennes et nouvelles et soutient que les nuances de ce secteur n’ont pas reçu une attention sufsante à cause des stéréotypes excessifs auxquels fait face l’enseignement supérieur privé en Afrique et ailleurs. Comprendre ces différences, qui sont parfois catégorisées comme des exceptions, est un prérequis pour pouvoir conceptualiser de manière compréhensive le contexte actuel et les tendances futures. Cet article commence par analyser les caractéristiques principales de l’enseignement privé mondial avant de se focaliser sur l’Afrique avec une attention toute particulière pour les tendances émergentes sur le continent.
  • The International Dimension of the Brazilian Higher Education System Through the Prism of South-South Cooperation

    Brum, José Antonio; Knobel, Marcelo (International Network for Higher Education in Africa, 2018-01-16)
    International cooperation is a growing trend among research universities. In the past, this took the form of collaboration between researchers in developing countries with those in the developed world that enjoy superior access to fnancial and technical resources as well as infrastructure. More recently, the collaboration map has begun to change, as scientists in developed countries recognised how local context can affect their work, and those in developing countries are slowly building their research capabilities. Furthermore, South-South research collaboration is considered increasingly important, alongside developments in science and higher education in these countries. Following a brief overview of the Brazilian higher education system, this article discusses the complexity of establishing international collaboration, citing a few programmes aiming at strengthening South-South cooperation. La coopération internationale ne cesse de croitre au sein des universités de recherche. Dans le passé, elle prenait la forme d’une collaboration entre les chercheurs de pays en voie de développement et ceux de pays développés, qui ont accès à des ressources fnancières et techniques ainsi que des infrastructures supérieures. Plus récemment, le format des collaborations a commencé à changer, alors que les scientifques des pays développés reconnaissent la manière dont le contexte local impacte leur travail, tandis que ceux des pays en voie de développement créent doucement des capacités de recherche. Par ailleurs, la collaboration de recherche sud-sud est de plus en plus considérée essentielle, parallèlement aux développements de la science et de l’enseignement supérieur dans ces pays. Après une brève introduction au système d’enseignement supérieur brésilien, cet article aborde la complexité de la mise en place de partenariats internationaux, en faisant référence à quelques programmes visant à renforcer les coopérations sud-sud.
  • Learning Outcomes of African Engineering Students in a Chinese Context: A Qualitative Study

    Zhu, Jiabin; Yang, Bo; Liu, Niancai (International Network for Higher Education in Africa, 2018-01-16)
    China’s ‘One Belt, One Road’ national strategy has brought about both opportunities and challenges to its higher education system and that of neighbouring countries. Increased internationalisation of higher education has resulted in Chinese universities attracting a large number of international students, including those from Africa. However, few studies have been conducted to assess the learning outcomes of African students in a Chinese context. This article provides insight into African engineering students’ self-reported learning outcomes and experiences after studying in China. The fndings reveal that academic and cultural knowledge, cross-cultural communication skills, teamwork skills and changes in personalities and professional vision are common areas of development. The article concludes with recommendations for the design of effective learning experiences. La stratégie nationale chinoise “une ceinture, une route” a généré des opportunités et des défs pour son système d’enseignement supérieur et celui des pays voisins. Avec l’internationalisation croissante de l’enseignement supérieur, les universités chinoises attirent un grand nombre d’étudiants internationaux, y compris des étudiants en provenance d’Afrique. Cependant, peu d’études ont tenté d’évaluer les acquis de l’apprentissage des étudiants africains dans le contexte chinois. Cet article offre un aperçu des acquis autodéclarés des étudiants ingénieurs africains et de leur expérience des études en Chine. Les résultats de ce projet exposent plusieurs domaines communs de développement : les connaissances académiques et culturelles, les compétences de communication interculturelle, la capacité à travailler en équipe et des changements de visions professionnelle et académique. Cet article conclut par des recommandations visant à créer des expériences d’apprentissage efcaces.
  • Financing Higher Education through Student Loans: An Examination of Student Loan Take up and the Debt Burden among Ghanaian Tertiary Students

    Dary, Stanley K; James, Harvey S. (International Network for Higher Education in Africa, 2019-02-27)
    This article examines the factors influencing demand for student loans from Ghana’s Student Loan Trust Fund (SLTF) and the loan debt burden at completion using a sample of 400 final-year students in two higher education institutions in the country’s Upper West Region. The results show that both the loan take-up rate and the loan debt burden among students are relatively low. Demand for student loans and the loan debt burden is modeled as probit and Tobit (left censored), respectively. The results reveal that student age, household size, parents’ occupation, salary, number of income sources, and the length of the study programme play a significant role in explaining the demand for student loans and the loan debt burden at completion among tertiary students. These socio-economic factors should thus inform the design and administration of student loans.Cet article étudie les facteurs qui influencent les demandes de prêts étudiants auprès du Student Loan Trust Fund (SLTF, Fonds pour le prêt étudiant) du Ghana et le poids de l’endettement à la fin des études, à partir d’un échantillon de 400 étudiants en dernière année dans deux établissements d’enseignement supérieur de la région du Haut Ghana Occidental. Les résultats démontrent que le nombre de demandes de prêt et le poids de l’endettement sont relativement faibles chez les étudiants. Les demandes de prêts étudiants et le poids de l’endettement sont analysés respectivement avec des modèles probit et tobit (censure à gauche). Les résultats indiquent que l’âge des étudiants, la taille du foyer, la profession des parents, le salaire, le nombre de sources de revenus et la durée de la formation permettent en grande partie d’expliquer les demandes de prêts étudiants et le poids de l’endettement à la fin des études pour les étudiants issus de l’enseignement supérieur. Ces facteurs socio-économiques devraient avoir un impact sur la conception et la gestion des prêts étudiants. 
  • South-South and Triangular Cooperation in the Mexican Higher Education System

    Didou Aupetit, Sylvie (International Network for Higher Education in Africa, 2018-01-16)
    Academic collaboration in Mexico mainly follows a traditional pattern of North-South cooperation (primarily with the United States as well as some central European Union countries). Higher Education Institutions have also developed South-South cooperation in Latin and Central America and some are now exploring new opportunities in Asia, essentially with China, Japan and Korea. While there are fewer alternative schemes for student mobility, scientifc exchanges or joint degrees, innovative opportunities have emerged. It is important to consolidate such initiatives in light of the Trump administration’s position on migration that could negatively impact the current Mexican internationalisation model for higher education and research. La collaboration académique au Mexique suit principalement le schéma traditionnel d’une coopération nord-sud (principalement avec les EtatsUnis et quelques pays majeurs de l’Union Européenne). Les institutions d’enseignement supérieur ont aussi développé des coopérations sud-sud en Amérique centrale et latine, et certaines poursuivent aujourd’hui de nouvelles opportunités en Asie, essentiellement avec la Chine, le Japon et la Corée. Bien qu’il y ait peu d’alternatives à la mobilité étudiante, aux échanges scientifques ou aux diplômes communs, des approches novatrices émergent. Il est important de renforcer de telles initiatives étant donné la position du gouvernement de Trump sur l’immigration qui pourrait avoir un impact négatif sur le modèle actuel d’internationalisation de l’enseignement supérieur et de la recherche au Mexique.
  • Internationalisation of the Malaysian Higher Education System Through the Prism of South-South Cooperation

    Wan, Chang-Da; Sirat, Morshidi (International Network for Higher Education in Africa, 2018-01-16)
    Many of the internationalisation efforts in Malaysia have focused on enhancing collaboration with developed economies and Western systems. This article seeks to fll a gap in the literature by examining six initiatives to internationalise higher education within the Malaysian higher education system through the prism of South-South cooperation. It showcases the ways in which Malaysia participated in such initiatives and illustrates four levels of engagement ranging from government-to-government, institution-to-institution, international organisation-to-government using universities as intermediaries, and regional networks with Malaysian universities playing a signifcant role. Un grand nombre d’efforts d’internationalisation de l’enseignement supérieur en Malaisie s’est concentré sur le développement de collaborations avec les économies développées et les systèmes occidentaux. Cet article cherche à combler une lacune de la littérature en examinant six initiatives visant à internationaliser l’enseignement supérieur au sein du système malaisien grâce à des coopérations sud-sud. Il expose l’engagement de la Malaisie dans de telles initiatives et illustre quatre niveaux d’engagement : intergouvernemental, interinstitutionnel, entre une organisation gouvernementale et un gouvernement en utilisant des universités comme intermédiaires et au sein des réseaux régionaux en donnant un rôle essentiel aux universités malaisiennes.
  • Editorial

    Teferra, Damtew (International Network for Higher Education in Africa, 2018-01-16)
  • International Collaboration for Capacity Development in Higher Education Leadership and Management: the Uganda-Finland Initiative

    Bisaso, Ronald; Hölttä, Seppo (International Network for Higher Education in Africa, 2017-12-22)
    Changes in higher education leadership and management in sub-Saharan Africa have been epitomised by public sector reforms sanctioned by the World Bank since the beginning of the 1990s. Recently, emerging forces redefning higher education have entailed country-specifc development cooperation instruments in countries such as Finland, Norway, Austria and The Netherlands. The overriding emphasis is on the role of higher education institutions in the socio–economic transformation of developing countries, partly realisable through robust higher education leadership. However, sustainable academic and professional knowledge bases in the form of non-degree, masters and doctoral programmes to build such leadership and management capacity are elusive. Drawing on the Uganda-Finland capacity development initiative, a stakeholder analysis was conducted through document reviews. The fndings and conclusions illuminate the complementary roles of stakeholders and the necessity of integrating professional career pathways into masters and doctoral higher education leadership and management programmes implemented through international collaboration.Les changements dans la direction et la gestion de l’enseignement supérieur en Afrique sub-saharienne ont été illustrés par des réformes du secteur public sanctionnées par la Banque Mondiale depuis le début des années 1990. Récemment, l’émergence de forces redéfnissant l’enseignement supérieur a engendré le développement par des pays comme la Finlande, la Norvège, l’Autriche et les Pays Bas d’instruments de coopération pour le développement spécifques à chaque pays. L’accent a été mis sur le rôle joué par les institutions d’enseignement supérieur dans la transformation socio-économique des pays en voie de développement, rôle qui ne peut être réalisé sans une direction robuste. Cependant, il manque des bases de savoir académique et professionnel durables sous forme de cursus non diplômants, de masters et de doctorats, pour former de telles capacités de direction et de gestion. Une analyse des parties prenantes a été réalisée grâce à une revue de textes portant sur l’exemple de l’initiative Ouganda – Finlande pour le développement des capacités. Les résultats et conclusions soulignent le rôle complémentaire des parties prenantes et la nécessité de professionnaliser les carrières de direction et de gestion de l’enseignement supérieur au moyen de masters et de doctorats établis à travers des coopérations internationales.
  • Higher Education as a Field of Research in the Portuguese Speaking Countries: Insights on an Emerging Scientifc Field

    Langa, Patricio (International Network for Higher Education in Africa, 2018-01-16)
    This article examines the preconditions for the emergence of higher education as a feld of research in the Portuguese speaking countries. It uses various sources of data, including the worldwide inventory on higher education by the Center for International Higher Education of Boston College, to map the existing infrastructure for the establishment of higher education as new scientifc feld. This includes research centres, academic programmes, journals, and professional and academic associations. The article shows that higher education has become a complex social institution, which, according to Altbach (2014), is the condition that leads to the constitution of a new scientifc feld. Bourdieu’s theory of feld is used to shed light on the sociological conditions for the establishment of new felds. The article concludes that the prerequisites for an emerging feld of higher education research in the Portuguese speaking countries are in place, but further research is required to establish whether the magnet effects of a functioning feld have been ignited. Cet article examine les conditions pour l’émergence de l’enseignement supérieur comme discipline de recherche dans les pays lusophones. Il utilise des sources variées pour schématiser les infrastructures nécessaires à l’institution de l’enseignement supérieur comme nouvelle discipline scientifque, y compris l’inventaire mondial sur l’enseignement supérieur du Center for International Higher Education à Boston College. Celui-ci inclut les centres de recherche, les programmes universitaires, les journaux, et les associations professionnelles et académiques. Cet article démontre que l’enseignement supérieur est devenu une institution sociale complexe, ce qui, d’après Altbach (2014), est la condition qui mène à la constitution d’une nouvelle discipline scientifque. En conclusion, cet article afrme que les prérequis à l’émergence d’une discipline de recherche sur l’enseignement supérieur dans les pays lusophones sont remplis, mais il faudrait effectuer plus de travaux de recherche pour vérifer que les effets magnétiques nécessaires au bon fonctionnement d’une discipline de recherche ont bien été enclenchés.
  • Issues and Challenges of Student Financing Systems in Africa: The Case of Tanzania

    Kossey, Masumbuko Mathew; Ishengoma, Johnson Muchunguzi (International Network for Higher Education in Africa, 2017-12-22)
    This article investigates the challenges confronting student fnancing systems in Africa, with specifc reference to Tanzania’s Higher Education Students’ Loans Board (HESLB). It shows that the major challenges include limited resources, unemployment among loan benefciaries, increased loans applications, the lack of a national identifcation system, emigration of loan benefciaries, poor policy and legal frameworks, and corruption among HESLB staff and loan benefciaries. The article recommends that the HESLB should diversify its sources of funding to reduce dependence on government; enforce loan repayment through legislation that enables direct reimbursement from benefciaries’ salaries; charge interest higher than the inflation rate; and embark on aggressive public education campaigns on the importance and benefts of the loan scheme and loan repayments. Cet article examine les défs auxquels sont confrontés les systèmes de fnancement de l’enseignement supérieur en Afrique, en prenant pour exemple le Comité de Prêts pour Etudiants de l’Enseignement Supérieur de Tanzanie (HESLB). Il montre que les défs principaux sont liés au manque de ressources et au chômage des bénéfciaires de prêts, à une augmentation des demandes de prêts, à l’absence d’un système d’identifcation national, à l’émigration des bénéfciaires de prêts, à l’inadaptation des politiques et des cadres légaux, et à la corruption du personnel de l’HESLB et des bénéfciaires de prêts. Cet article recommande que l’HESLB diversife ses sources de fnancement pour limiter sa dépendance vis-à-vis du gouvernement ; qu’il renforce le taux de remboursement des prêts au moyen d’une législation permettant un prélèvement direct sur le salaire des bénéfciaires ; qu’il charge des intérêts plus haut que l’inflation ; et qu’il mène une campagne agressive d’éducation du public sur l’importance et les bénéfces du système de prêts et de remboursements pour les étudiants.
  • Doctoral Students’ Academic Engagements in Addis Ababa University, Ethiopia: Nature, Sources, and Challenges

    Desie, Yekoyealem; Tefera, Belay (International Network for Higher Education in Africa, 2017-12-22)
    Doctoral education cultivates thinkers and researchers. This study investigated the engagement of 67 doctoral students conveniently sampled from different departments of Addis Ababa University. Engagement was operationalised in terms of vigour, dedication and absorption in academic activities and measured by the adapted Utrecht Work Engagement Scale for students (UWES-S). Qualitative data were also gathered to explore the sources and challenges of engagement. The results show that 62.7 percent of these doctoral students reported an average level of engagement and that there were no differences in terms of gender and feld of study. The need for professional growth, a sense of contribution, social recognition, and improved employability and income were found to be important sources of engagement. Inadequate research funds, poor facilities, extended coursework, difculty balancing family and academic responsibilities, and relational concerns with supervisors were the major challenges of engagement. La formation doctorale permet de cultiver des penseurs et des chercheurs. Cette étude analyse l’engagement d’un échantillon de 67 doctorants issus de différents départements de l’Université d’Addis Ababa. L’engagement des doctorants a été mesuré en termes de vigueur, de dévouement et de participation dans des activités académiques, en adaptant la « Utrecht Work Engagement Scale for Students » (UWES-S : Echelle d’engagement au travail d’Utrecht pour les étudiants). Des données qualitatives ont aussi été collectées pour explorer les sources de cet engagement et les défs qui y sont liés. Les résultats montrent que 62.7 pour cent de ces doctorants font preuve d’un niveau d’engagement moyen et qu’il n’y a pas de différence entre les genres et les domaines d’études. Le besoin de se développer professionnellement, le sentiment de contribuer, la reconnaissance sociale, et les perspectives d’emploi et de hausses de salaires sont d’importantes sources d’engagement. Des fnancements insufsants pour la recherche, de mauvais équipements, une charge de cours accrue, le difcile équilibre entre responsabilités familiales et académiques, et des inquiétudes liées à la relation avec le directeur de thèse sont les principaux problèmes faisant obstacle à l’engagement.
  • Quality Assurance in Africa: Towards a Continental Higher Education and Research Space

    Shabani, Juma; Okebukola, Peter; Oyewole, Olusola (International Network for Higher Education in Africa, 2014-08-01)
    This article is a critical review of quality assurance in higher education in Africa with the purpose of identifying recent results, challenges still to be faced, and actions required to forcefully move towards the construction of an African higher education and research space (AHERS). The article identifies factors responsible for the decline in quality and proposes an integrated and holistic conceptual framework for analysing quality assurance. It reviews the various initiatives implemented in recent years and identifies, among the results, the establishment of new quality assurance agencies, the creation of a regional quality assurance system in East Africa, the strengthening of institutional development capacities, and capacity building in competencies-based curriculum reform. Challenges include the limited human capacity of quality assurance agencies, ineffectiveness in implementing harmonisation strategies, and the lack of tools required to compare qualifications. The article concludes with recommendations on promoting student and staff mobility to help realise the creation of AHERS. Cet article est une critique de l’assurance qualité de l’enseignement supérieur en Afrique. Il a pour objectif d’identifier les récentes études, les défis à relever, et les actions nécessaires pour provoquer la création d’un Espace Africain pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche (AHERS). Cet article identifie les facteurs à l’origine du déclin de la qualité et propose un cadre théorique holistique complet pour analyser l’assurance qualité. Il critique les différentes initiatives mises en place ces dernières années et s’attarde plus spécifiquement sur la fondation de nouvelles agences chargées de l’assurance qualité, la création d’un système régional d’assurance qualité en Afrique de l’Est, le renforcement des capacités de développement des institutions, et le développement des capacités nécessaires pour établir une réforme des programmes axée sur les compétences. La capacité humaine limitée des agences d’assurance qualité, l’inefficacité quant à l’implémentation des stratégies d’harmonisation et le manque d’outils pour comparer les diplômes font partie des difficultés majeures. Nous terminons cet article en encourageant la mobilité des étudiants et des professeurs pour provoquer la création d’un Espace Africain pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche.
  • Exploring Employment Status and Education–Job Match among Engineering Graduates in Ethiopia: Policy Implications

    Jote, Tamiru (International Network for Higher Education in Africa, 2017-12-22)
    The article explores the employment status and education–job match among engineering graduates in Ethiopia between the years 2009 and 2013, and implications on the expansion of engineering programs. The fndings reveal that engineering graduates have had a good employment status in the fve years of the study, with an average employment rate of 80.3 percent. However, an increasing trend of graduate unemployment is observed. Substantial variations are observed among graduates of the various engineering disciplines and between men and women: civil engineers have better employment prospects, and the employment status of women is consistently lower. The fndings also indicate that the education–job mismatch is both vertical and horizontal, and affects more than a third of the graduates (41.5 percent). Thus, there is a need to refocus on improving the quality of engineering education, and the decision to expand engineering programs should be based on insightful higher education planning and labor market assessment. Cet article explore la situation d’emploi et la concordance entre la formation et l’activité professionnelle des ingénieurs diplômés en Ethiopie entre 2009 et 2013, ainsi que les implications sur l’expansion des cursus d’ingénierie. Les résultats montrent que les ingénieurs diplômés ont béné- fcié d’une bonne situation d’emploi durant les cinq ans étudiés, avec en moyenne un taux d’emploi de 80.3 pour cent. On observe cependant une augmentation du taux de chômage parmi les diplômés. D’importantes variations peuvent être observées entre les diplômés des différentes disciplines de l’ingénierie et entre les hommes et les femmes : les ingénieurs civils ont de meilleures perspectives d’emploi, et la situation d’emploi des femmes est systématiquement moins bonne sur toutes les disciplines. Les résultats indiquent aussi que le manque d’alignement entre la formation et l’emploi est aussi bien vertical qu’horizontal, et touche plus d’un tiers des diplômés (41.5 pour cent). Il est nécessaire de privilégier à nouveau l’amélioration de la qualité des formations d’ingénieurs. La décision d’augmenter le nombre des cursus ingénieur doit être faite sur la base d’une planifcation de l’enseignement supérieur et d’une évaluation du marché du travail.
  • Growth and Equity in Tertiary Education in Sub-Saharan Africa

    Darvas, Peter; Ballal, Sonali; Feda, Kedebe (International Network for Higher Education in Africa, 2014-08-01)
    This study represents a first report of a regional cross-country analysis of patterns in equity and growth in tertiary education in Sub-Saharan Africa. In it, we analyse country-level surveys and regional statistics to see how expansion affected equity, how equity is explained by household characteristics and other factors, and what the intrinsic characteristics of the tertiary education system are that influence equity. Data show that in many instances, Sub-Saharan African countries fall behind other regions in terms of equity; and whereas some policies, such as diversification and more equitable pre-tertiary education can help, more efforts and more effective policies need to be introduced to make the system more equitable. The report argues that growth itself will not necessarily lead to improved equity and more equitable access to tertiary education can help the sector in achieving its higher-level objectives, including its contribution to competitiveness and prosperity. Cette étude constitue le premier rapport d’une analyse de l’équité et de la croissance de l’enseignement supérieur en Afrique sub-saharienne. Nous analysons des enquêtes nationales et des statistiques régionales pour montrer la manière dont la croissance affecte l’équité, comment l’équité peut être expliquée par les caractéristiques des ménages ainsi que par d’autres facteurs et quels facteurs propres au système d’enseignement supérieur influencent l’équité. Les données montrent que, dans de nombreux cas, les pays d’Afrique sub-saharienne sont en retard par rapport à ceux d’autres régions en ce qui concerne l’équité. Tandis que certaines mesures politiques, comme diversifier l’enseignement supérieur ou rendre les enseignements primaire et secondaire plus équitables, peuvent aider, des efforts plus importants et des mesures politiques plus efficaces doivent être mis en place pour rendre le système plus équitable. Ce rapport soutient que la croissance ne conduira pas forcément à l’amélioration de l’équité et qu’un accès plus équitable à l’enseignement supérieur peut aider le secteur à atteindre ses objectifs les plus ambitieux, notamment contribuer à la compétitivité et la prospérité du pays et de la région.
  • Untapped Research Capacities? Mobility and Collaboration at the Intersection of International Development Aid and Global Science Regimes

    Fellesson, Måns; Mählck, Paula (International Network for Higher Education in Africa, 2017-12-22)
    This article aims to offer some thoughts that go beyond mere bibliometric and scientometric evidence, by empirically and comparatively exploring the conditions for, and the experiences of research and international research collaboration of African PhD holders who graduated with support from development cooperation/aid. The article explores the constraints on research, international research mobility and collaboration, at the intersection of development cooperation and global science regimes. Taking Swedish development cooperation as an example, the article focuses on preconditions and constraints that scholars from Mozambique and Tanzania, in their current positions, experience in their research, with special attention on international mobility and cooperation.Cet article a pour objectif de proposer des réflexions qui dépassent les simples preuves bibliométriques et scientométriques, en explorant empiriquement et comparativement les expériences de recherche et de collaborations scientifques internationales de docteurs africains ayant reçu une aide au développement pour leur doctorat. Cet article explore les limites auxquelles se heurtent la recherche, la mobilité internationale et la coopération scientifque internationale, à l’intersection entre la coopération au développement et les programmes scientifques mondiaux. En prenant pour exemple la coopération au développement suédoise, cet article se focalise sur les conditions et les contraintes que les académiques du Mozambique et de Tanzanie, au sein de leur emploi actuel, rencontrent dans le cadre de leur recherche, en portant une attention particulière sur la mobilité internationale et la coopération.

View more