• A ballet of butterflies

      Shaw, Sylvie (2004-01-01)
    • A Buddhist environmental ethic in action : the transformative development of Soka Gakkai’s value creation and human revolution

      Dalton, Anne Marie; LaPointe, Amanda C. (Halifax, N.S. : Saint Mary's University, 2015-06-11)
      101 leaves ; 29 cm.
    • A Caribbean Theology of The Environment (Part 1)

      Jones, Teddy (Caribbean Evangelical Theological Association, Jamaica Theological Seminary and Caribbean Graduate School of Theology, 2016)
      "It is rather instructive that as I was in the throes of preparing this paper the world observed Earth Day 2015. According to Gnanakan (2004) on 22 April 1970 the first Earth Day, twenty million Americans went into the streets and into the parks and auditoriums to demonstrate for a healthy, sustainable environment. That first Earth day claims to have achieved a rare political alignment, enlisting the support of all political parties in the US, rich and poor, urban dweller and farmers. (Gnanakan 2004, 15). Some forty-five years later the day passed by in the United States without much fanfare and in Jamaica even less of a whimper"
    • A Case for a Religion of Nature

      Donald A. Crosby (Equinox Publishing Ltd., 2008-01-25)
      Religious naturalism is an approach to religious truth and meaning that is being articulated and defended in various forms by increasing numbers of thinkers today. This essay provides a description of some of the central ideas of religious naturalism and especially of what the author calls religion of nature as a version of religious naturalism. It sets forth a defense of these ideas in response to certain key questions regarding them. The essay recommends religious naturalism in general and religion of nature in particular for study and consideration by students interested in contemporary developments in religious thought.
    • A Charge Delivered in November, 1858, to the Clergy of the Diocese of London ...

      University of California; Archibald Campbell , Bp. of London Archibald Campbell (Rivingtons, 1858-01-01)
      Book digitized by Google from the library of the University of California and uploaded to the Internet Archive by user tpb.
    • A church of hope in the light of the eschatological ecclesiology of Jürgen Moltmann

      UCL. - TECO - Faculté de théologie et de droit canonique; Weber, Philippe; Gaziaux, Éric; Famerée, Joseph; Haquin, André; Souletie, Jean-Louis; Kim, Nam Van (2004)
      La thèse cherche à décrire l'ecclésiologie de J. Moltmann, qui présente l'Église du Christ comme " une Église de l'espérance "", à laquelle toutes les confessions chrétiennes sont appelées à prendre part. Mais peut-on encore parler aujourd'hui d'espérance ? La question se pose en philosophie depuis cinquante ans et, en théologie, depuis les années soixante. Cette interrogation est devenue récurrente, pour plusieurs raisons. D'abord parce que, de par sa nature, l'être humain n'est jamais satisfait de ce qu'il possède: il aspire toujours à autre chose. Ensuite, parce qu'avec le concile Vatican II, l'Église catholique a ouvert les portes de l'espérance tant à ses membres qu'au reste du monde, suivie en cela par les communautés protestantes à travers l'action du Conseil oecuménique des Églises. D'autre part, le développement des dialogues interreligieux et oecuméniques est un signe d'espérance, pointant vers l'unité des chrétiens et de l'humanité. On notera d'autre part, que les situations actuelles de violence et de guerre provoquent les religions, l'humanité et chaque individu à agir pour la paix et l'unité. Dans ce contexte, la mondialisation, favorisée par les développements médiatique, technologique et économique, stimulent les peuples à construire un avenir meilleur. Enfin, la conscience de la dégradation de l'environnement incite à chercher des solutions en vue d'assurer la survie de la création. Plus fondamentalement, si la personne humaine se définit non seulement à partir de son passé, mais aussi en fonction de son avenir, il est inconcevable de ne pas espérer l'amélioration du monde. Pour être réellement une Église de l'espérance, une double tâche s'impose aux chrétiens. D'abord puiser à la source première: Jésus Christ, mort sur la croix et, ressuscité, dont on attend le retour définitif. D'autre part, anticiper par des actes l'avenir du Royaume annoncé. C'est dans cette perspective qu'on doit poser la question de la nature et de la mission de l'Église. Concernant sa nature, Moltmann se base sur une vision christocentrique: " Sans Christ, il n'y a pas d'Église ". À propos de la mission, Moltmann propose une perspective théocentrique. Il affirme que l'Église doit se penser et s'intégrer dans l'histoire de la relation de Dieu avec le monde, une histoire qui déborde celle de la seule Église. L'Église appartient au Royaume de Dieu, et tout ce qu'elle réalise doit être fait en vue de l'advenue de ce Royaume. C'est pourquoi l'Église devrait abandonner toute tendance absolutiste ou totalitaire. Il lui faut s'engager activement dans le monde, en travaillant à l'avènement d'un monde plus juste. Quant à la réforme interne de l'Église, Moltmann se réfère à l'Esprit Saint. Ce dernier est unique, mais ses dons sont divers: l'Église devrait donc ouvrir des possibilités à chaque chrétien, pour qu'il soit vraiment missionnaire, en fonction de sa vocation propre et des dons reçus. Les éléments constitutifs de l'Église que sont la hiérarchie et/ou les ministères ordonnés ne devraient pas constituer les données essentielles. Il faut d'abord tenir compte des grâces propres au sacerdoce universel et aux autres ministères, car tous les baptisés se doivent de participer à la mission commune. Dans cette perspective, les ministères ordonnés ne doivent pas être séparés des autres fonctions ecclésiales. J. Moltmann propose une Église eschatologique de l'espérance, en ce qu'elle est fondée sur l'histoire de Jésus et qu'elle vise sa parousie. Elle accomplit sa mission en harmonie avec le plan divin universel du salut. L'Esprit Saint guide l'Église et l'aide à rester fidèle à sa nature profonde et à accomplir sa vocation. L'ecclésiologie de J. Moltmann ne peut être que trinitaire.
    • A church of hope in the light of the eschatological ecclesiology of Jürgen Moltmann

      Kim, Nam Van (Universite catholique de Louvain, 2004-04-28)
      La thèse cherche à décrire l'ecclésiologie de J. Moltmann, qui présente l'Église du Christ comme « une Église de l'espérance »", à laquelle toutes les confessions chrétiennes sont appelées à prendre part. Mais peut-on encore parler aujourd'hui d'espérance ? La question se pose en philosophie depuis cinquante ans et, en théologie, depuis les années soixante. Cette interrogation est devenue récurrente, pour plusieurs raisons. D'abord parce que, de par sa nature, l'être humain n'est jamais satisfait de ce qu'il possède: il aspire toujours à autre chose. Ensuite, parce qu'avec le concile Vatican II, l'Église catholique a ouvert les portes de l'espérance tant à ses membres qu'au reste du monde, suivie en cela par les communautés protestantes à travers l'action du Conseil oecuménique des Églises. D'autre part, le développement des dialogues interreligieux et œcuméniques est un signe d'espérance, pointant vers l'unité des chrétiens et de l'humanité. On notera d'autre part, que les situations actuelles de violence et de guerre provoquent les religions, l'humanité et chaque individu à agir pour la paix et l'unité. Dans ce contexte, la mondialisation, favorisée par les développements médiatique, technologique et économique, stimulent les peuples à construire un avenir meilleur. Enfin, la conscience de la dégradation de l'environnement incite à chercher des solutions en vue d'assurer la survie de la création. Plus fondamentalement, si la personne humaine se définit non seulement à partir de son passé, mais aussi en fonction de son avenir, il est inconcevable de ne pas espérer l'amélioration du monde. Pour être réellement une Église de l'espérance, une double tâche s'impose aux chrétiens. D'abord puiser à la source première: Jésus Christ, mort sur la croix et, ressuscité, dont on attend le retour définitif. D'autre part, anticiper par des actes l'avenir du Royaume annoncé. C'est dans cette perspective qu'on doit poser la question de la nature et de la mission de l'Église. Concernant sa nature, Moltmann se base sur une vision christocentrique: « Sans Christ, il n'y a pas d'Église ». À propos de la mission, Moltmann propose une perspective théocentrique. Il affirme que l'Église doit se penser et s'intégrer dans l'histoire de la relation de Dieu avec le monde, une histoire qui déborde celle de la seule Église. L'Église appartient au Royaume de Dieu, et tout ce qu'elle réalise doit être fait en vue de l'advenue de ce Royaume. C'est pourquoi l'Église devrait abandonner toute tendance absolutiste ou totalitaire. Il lui faut s'engager activement dans le monde, en travaillant à l'avènement d'un monde plus juste. Quant à la réforme interne de l'Église, Moltmann se réfère à l'Esprit Saint. Ce dernier est unique, mais ses dons sont divers: l'Église devrait donc ouvrir des possibilités à chaque chrétien, pour qu'il soit vraiment missionnaire, en fonction de sa vocation propre et des dons reçus. Les éléments constitutifs de l'Église que sont la hiérarchie et/ou les ministères ordonnés ne devraient pas constituer les données essentielles. Il faut d'abord tenir compte des grâces propres au sacerdoce universel et aux autres ministères, car tous les baptisés se doivent de participer à la mission commune. Dans cette perspective, les ministères ordonnés ne doivent pas être séparés des autres fonctions ecclésiales. J. Moltmann propose une Église eschatologique de l'espérance, en ce qu'elle est fondée sur l'histoire de Jésus et qu'elle vise sa parousie. Elle accomplit sa mission en harmonie avec le plan divin universel du salut. L'Esprit Saint guide l'Église et l'aide à rester fidèle à sa nature profonde et à accomplir sa vocation. L'ecclésiologie de J. Moltmann ne peut être que trinitaire.
    • A Communion of Subjects: Animals in Religion, Science, and Ethics

      Waldau, Paul and Patton, Kimberley (2016-01-08)
    • A Companion to Business Ethics

      Frederick, Robert E. (2016-01-08)
    • A Companion to Muslim Ethics

      Sajoo, Amyn B. (2016-01-09)
    • A companion to the Gawain-poet

      Brewer, Derek; Gibson, Jonathan (D.S. Brewer, 1997)
      A collection of introductory essays on the fourteenth-century poems in the 'Gawain-Poet' manuscript (British Library MS Cotton Nero A.x): Pearl, Sir Gawain and the Green Knight, Cleanness and Patience. Topics include authorship, the manuscript, theology, armour, hunting, jewels, gender, historical contexts, source material, allegory and film adaptations.
    • A companion to the Gawain-poet

      Brewer, Derek; Gibson, Jonathan (D.S. Brewer, 1997)
      A collection of introductory essays on the fourteenth-century poems in the 'Gawain-Poet' manuscript (British Library MS Cotton Nero A.x): Pearl, Sir Gawain and the Green Knight, Cleanness and Patience. Topics include authorship, the manuscript, theology, armour, hunting, jewels, gender, historical contexts, source material, allegory and film adaptations.
    • A Comparison between the Performance of Ehtical and Conventional US Funds - Do different ethical characteristics matter?

      Mattsson, Anna; Sandström, Lina (2014-06-17)
      This thesis investigates if there are differences in performance and investment styles between ethical and conventional US funds in the time period January 2004 – January 2014. We study both a pooled ethical portfolio and different ethical subgroups divided based on ethical characteristics and do a comparison with matched conventional portfolios. By applying Carhart (1997) four-factor model we control for the market, size, book-to-market ratio and momentum factors and get the risk-adjusted returns for our portfolios. We find no statistically significant difference in performance when examining the pooled ethical portfolio but when studying our ethical subgroups we find a statistically significant underperformance of our environmental friendly funds and our ESG funds, while we find a statistically significant outperformance of our religiously responsible funds. We only find small differences in investment styles between our portfolios. Our results indicate that ethical funds should not be treated as a homogenous group when examining ethical fund performance.
    • A Complete Property Right Amendment

      Ryskamp, John H (bepress Law Collection, 2006-10-19)
      The trend of the eminent domain reform and "Kelo plus" initiatives is toward a comprehensive Constitutional property right incorporating the elements of level of review, nature of government action, and extent of compensation. This article contains a draft amendment which reflects these concerns.
    • A Complete Property Right Amendment

      Ryskamp, John H (bepress Legal Repository, 2006-10-19)
      The trend of the eminent domain reform and "Kelo plus" initiatives is toward a comprehensive Constitutional property right incorporating the elements of level of review, nature of government action, and extent of compensation. This article contains a draft amendment which reflects these concerns.
    • A complexidade ambiental além da técnica: contribuições do ensino social católico sobre questões ambientais e família

      Giancarlo Petrini; Gilson Magno dos Santos; Clélia Néri Côrtes; Luiz Jacintho de Figueiredo (Universidade Católica do Salvador, 2008-08-30)
      Esta dissertação buscou três objetivos. O primeiro deles consistiu na contextualização da emergência da questão ambiental e do movimento ambientalista, sua evolução ao longo do tempo de forma que explicitasse as origens das diversas éticas ambientais. O segundo objetivo foi delinear um quadro referencial da evolução da ética ambiental, situando-a dentro de dois parâmetros relevantes à humanidade: natureza e sociedade, combinando com dois princípios universais com capacidades equivalentes e complementares: o da inclusão e o da exclusão. No cruzamento destas dimensões, analisaram-se as principais características de cada uma das quatros vertentes da ética ambiental. O terceiro e último objetivo, foi diagnosticar a ética ambiental que emerge do ensino social da igreja católica e qual a função da família nesse contexto. A evolução da ética ambiental seguiu-se à entrada de novos atores no movimento ecológico, cada um deles com uma proposta político-ética de enfrentamento da problemática ambiental. É nesta evolução que o pensamento cristão/católico emerge com uma proposta ética ambiental com origem teocêntrica e centralidade no homem. É neste contexto que desponta a função primordial da família como estrutura fundamental na consecução da ética proposta pele igreja católica. Dentro deste objetivo, houve também o de colher subsídios no ensino social da igreja católica para uma ação na área da engenharia ambiental para uma efetiva contribuição ao desenvolvimento humano. A pesquisa foi toda ela realizada em fontes secundárias e indicam que a emergência da questão ambiental como preocupação mundial surgiu no bojo das mobilizações do movimento ambientalista, dos desastres ecológicos e sua repercussão na opinião pública mundial.